Bonifacio, balade photographique sur le chemin des falaises, au coucher du soleil

Le 3/1/2017

Marc Lelievre, paysages Alpes Provence Corse, Bonifacio 5
vue des falaises au coucher du soleil

Bonifacio, ville la plus méridionale de la France métropolitaine, se hisse sur une péninsule calcaire qui fait sa renommée. Une ville haute, à 70m au dessus des flots qui donne le vertige. Les façades s’avancent au dessus de la mer. La falaise est friable, et s’érode avec le temps et les vagues, parfois très puissantes. La Sardaigne n’est qu’à quelques kilomètres, et ce passage marin est parfois très périlleux. Bonifacio est incontournable. Cette ville est à découvrir absolument. Hors saison, au lever ou coucher du soleil, le paysage, en plus d’ètre magnifique, semble nous appartenir. Il est source d’inspiration photographique. La balade le long des falaises entre la ville haute et le phare de Pertusato, offre des vues sublimes sur la ville haute. Mon sac photo en place, j’ai parcouru en septembre dernier, ce chemin. La tentation est constament présente, tout le long du parcours, de saisir son appareil!

Au départ, avant d’arriver au point où observer le coucher du soleil sur la ville, l’avancée des façades au dessus de la mer est saisissant. La photo est classique mais on ne se lasse pas de ce tableau, j’ai donc pris ce cliché.

Marc Lelievre, paysages Alpes Provence Corse, Bonifacio 4
départ du chemin cotier, sur les falaises, vue classique de Bonifacio depuis la route entre la ville haute et la ville basse

Le chemin monte très vite et en se retournant on peut voir le ville haute se dessiner en ombres chinoise. Lorsque les formes ou contours sont reconnaissables (comme ici la ville, les cheminées, les maisons, ou encore dans d’autres cas, une silhouette humaine), les ombres chinoises sont du plus bel effet. ce genre de photos est assez facilement réalisable, avec un fort contrejour, ou en sous exposant une scène déjà contrastée (avec des éléments entre la source lumineuse et le photographe par exemple). Ce type de photo met l’accent sur les formes, la géométrie. Ici ,Bonifacio fait penser à un bateau sur la mer!

Marc Lelievre, paysages Alpes Provence Corse, Bonifacio 1
Bonifacio, comme un bateau sur l’eau

Après 30 mins de marche, j’ai pu atteindre l’endroit souhaité pour photographier le coucher du soleil. L’endroit est magique, je me suis servi du grand angle pour inclure les strates de calcaire sur ma gauche, qui dirigent le regard vers la ville. En plus de donner cette ligne directrice dans la photo, elle l’équilibre. En effet, le poids des éléments est mieux réparti, tout n’est pas que situé sur la gauche de la photo. Les photos de bord de mer présentent souvent cette difficulté je trouve, j’essaie, si possible de trouver un “contrepoids” visuel au rivage (ce peut ètre un bateau, une ile ou un rocher.)

Marc Lelievre, paysages Alpes Provence Corse, Bonifacio 5
vue depuis les falaises au coucher du soleil
Marc Lelievre, paysages Alpes Provence Corse, Bonifacio 7
coucher du soleil derrière la ville haute
Marc Lelievre, paysages Alpes Provence Corse, Bonifacio 8
heure bleue sur Bonifacio depuis les falaises

 

 

Sur le retour, je rencontre encore des personnes qui méditent face à la mer et qui profitent des lieux. nous avons là encore une silouette qui se détache bien sur un fond clair. on reconnaît bien la forme d’une personne, qui participe à l’histoire de la photo. Les éclairages associés à l’heure bleue (20 mins après le coucher du soleil) ainsi qu’une bonne montée en ISO du boitier m’ont permis de figer la personne avec un temps de pose plutôt court.

Marc Lelievre, paysages Alpes Provence Corse, Bonifacio 2

Au retour, trépied obligatoire, pour saisir les lumières qui éclairent la ville pour l’occasion. La lune projette la lumière sur la mer sur la première.

Marc Lelievre, paysages Alpes Provence Corse, Bonifacio 3

Les remparts de la ville haute se teinte de bleu sur la seconde, contrastant avec le orange et couleurs chaudes des éclairages de la ville. L’ensemble donnant un petit air de crèche à la ville 🙂 .

Marc Lelievre, paysages Alpes Provence Corse, Bonifacio 6

Pour finir, la Corse est pour moi une source inépuisable pour les photographes de paysage. L’un d’eux, rencontré là bas, a l’art de sublimer l’ile par ses photos. Il n’hésite pas à aller chercher les endroits, au prix d’efforts souvent récompensés. Son livre est superbe, aux éditions clémentine. Je vous invite à aimer sa page Facebook pour le suivre “La Corse, un simple regard“, Olivier Rochette.

J’espère un jour pouvoir l’accompagner dans ses périples photos sur l’ile!

Merci

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *